Oikonomia. Gouverner les pratiques quotidiennes

Oikonomia. Gouverner les pratiques quotidiennes

Benoît de L’Estoile, directeur de recherche au CNRS, professeur ENS

S1, S2, 12 ECTS

Et si "l’économie" n’existait pas ? Le terme grec « oikonomia », origine étymologique de notre terme « économie », est souvent traduit par « économie domestique » ; il recouvre plutôt un ensemble de pratiques qu’on peut traduire par « gouvernement de la maison », par contraste chez Aristote avec politiké, désignant ce qui relève du gouvernement de la cité. Plus exactement, il s’agit du « gouvernement de l’oikos », terme qui renvoie à la famille (incluant les dépendants et esclaves), à la maison, au domaine, voire au « patrimoine ». En s’appropriant ce terme dans une nouvelle acception, on se propose d’en faire une notion exploratoire d’un certain nombre de pratiques visant à assurer la « vie » (au sens de « gagner sa vie » (making a living) et la « vie bonne » ou « vie digne ». Ainsi, la notion d’oikonomia permet d’aborder ce qui est en jeu dans le « gouvernement de la maison » : l’importance d’être « maître » ou « maîtresse » de maison (en étant sensible aux enjeux de genre), les modes de conciliation entre désir d’autonomie (familiale et individuelle) et nécessité d’assurer la protection, la dimension affective et les relations de pouvoir, le maintien de la reconnaissance par les autres comme une « personne bonne » (la « politique de la réputation »). Initialement développé pour rendre compte des « pratiques quotidiennes de vie » dans les mondes ruraux du Nordeste du Brésil, oikonomia peut fournir un cadre analytique pour décrire et interpréter un ensemble de pratiques quotidiennes, généralement décrites sous le vocable « économique », à partir du point de vue du « gouvernement », dans un grand nombre de situations historiques ou contemporaines, depuis la dépendance personnelle jusqu’à la recherche du statut d’« indépendant », jusqu’à une relecture de "l’économie" comme mode de gouvernement.

La dimension résolument ethnographique de cette entreprise n’est pas seulement une question de « méthode », le recours à l’enquête de terrain (ou aux archives), mais, de façon plus radicale, l’affirmation d’un point de vue, privilégiant les conceptions natives (celles de nos interlocuteurs sur le terrain), permettant de mettre en suspens notre croyance en l’existence d’un univers propre qui serait « l’économie » ou « l’économique » (distinct du « politique », du « religieux », du « culturel ») en explorant d’autres modes de description des pratiques. On tentera, en s’appuyant sur ces constructions locales, de mettre en suspens le cadre économique lui-même. Autrement dit, il ne s’agit pas seulement d’affirmer, comme le font avec succès depuis un siècle l’anthropologie et la sociologie économiques, qu’il existe, dans les phénomènes et processus économiques, des aspects affectifs, politiques, moraux, mais d’explorer un cadre d’analyse alternatif. Le défi qu’on se propose est de tenter de se passer du langage de « l’économie » (y compris dans ses usages métaphoriques par les sciences sociales) pour décrire pratiques et processus. On interrogera en particulier les façons dont les transformations des espaces de contraintes et d’opportunités et la diversité des cadres de référence des acteurs contribuent à définir les pratiques.

Chaque séance, qu’elle soit consacrée à une discussion de notions, ou à la présentation d’enquêtes en cours, s’appuie sur des textes distribués à l’avance.

validation  : assiduité complète et travail personnel

lundi 15h30-18h00.

PROCHAINES SEANCES

27 février : Répertoires moraux : "politique", "économie" et conflits dans une ville moyenne argentine, avec Gabriel Noël, IDAES-UNSAM, Buenos Aires, chercheur invité à l’ENS/CMH

(en anglais et français)

voir présentation de Gabriel Noel plus bas

Lecture obligatoire :

 

J. Clyde Mitchell, The Kalela Dance. Aspects of social relationships among urban Africans in Northern Rhodesia. 1956, Manchester University Press.

(Traduction française (partielle) dans Enquêtes, 4, 1996, "The Kalela Dance / La danse du kalela. Aspects des relations sociales chez les citadins africains en Rhodésie du Nord"

Disponible online : http://enquete.revues.org/933

Gabriel Noël, Prospérité, avidité : la transformation des répertoires politiques et moraux dans une ville moyenne argentine (Gabriel Noel, "La Prosperidad y la Codicia. Transformaciones en los Repertorios Morales y Políticos en una Ciudad Intermedia de la Costa Atlántica Bonaerense" Territorios

 

Textes complémentaires :

Marcelo Sili1La fragmentation socio-territoriale. Une nouvelle logique de fonctionnement pour le monde rural. Le cas de la Pampa Argentine.

 

Anthony Leeds, Towns and Villages in Society, 1980,

 

6 mars : Amour, violence et politique à Fiji, Christina Toren (Saint Andrews), professeur invitée à l’ENS :

20 mars : La hiérarchie dans l’oikos fijien, vue par les enfants (avec Christina Toren (Saint Andrews), professeur invitée à l’ENS)

24 avril : "Matrifocalité et économie domestique dans une situation post-catastrophe à Aceh, Indonésie.", avec Silvia VIgnato (Universita Bicocca, Milan, directeur d’études invitée à l’EHESS).

Séances précédents

le 3 Oct. ENS JOurdan. SAlle 8. "L’économie vue d’en bas : inégalité, injustice et dignité"

Susana Narotzky, (Université de Barcelone, professeur invité Labex TransferS) (avec Niko Besnier (Université d’Amsterdam, professeur invité Labex TransferS)

textes discutés : Between Inequality and Injustice : Dignity as a Motive for Mobilization During the Crisis (2016)

"Rethinking the economy" (2014)

textes disponibles sur demande et sur le moodle du séminaire

10 octobre : « Mobilités sportives globales. Economie des corps et circulations post-coloniales », avec Niko Besnier (Université d’Amsterdam, professeur invité Labex TransferS), Susana Narotzky, (Université de Barcelone, professeur invité Labex TransferS)

Textes discutés : « Sports Mobilities Across Borders : Postcolonial Perspectives » (2015) ; « The Athlete’s Body and the Global Condition » (2012)

17 octobre : Oikonomia. Bilan d’étape et nouvelles directions de recherche(B. de L’Estoile)

 

7 novembre : L’économie des autres : l’anthropologie économique en questions

 

7 novembre : L’économie des autres ? l’anthropologie économique en questions (Benoît de l’Estoile)

  • James G. Carrier, 2012. Introduction , A Handbook of Economic Anthropology, Second Edition, Edward Elgar, 2012, 1-9

Textes complémentaires :

  • Bronislaw MALINOWSKi, 1921. "The Primitive Economics of the Trobriands Islanders.” The Economic Journal 31. Pp. 1-16.


21 novembre : João de Pina Cabral 

28 novembre :"économie" et "politique"

Julieta Quirós, CONICET, Universidad Nacional de Córdoba

5 décembre : João de Pina Cabral "Générations"

 

16/01 : Benoît de L’Estoile : L’économie est-elle vraiment réelle ? Analogies, types idéaux et « cadrage économique »

Textes :

Benoît de L’Estoile : "Is the Economy really real ? Economic notions, economic framing and beyond", 2016.

Mitchell, Timothy, 2008. “Rethinking Economy”. Geoforum, Vol. 39, 3 : 1116–1121

Textes complémentaires :

Çalışkan, Koray & Michel Callon, 2009. “Economization, part 1 : shifting attention from the economy towards processes of economization” Economy and Society, vol. 38, 3, 369-398.

http://dx.doi.org/10.1080/03085140903020580

Max Weber, Concepts fondamentaux de sociologie,.Gallimard, 2016 (traduction et présentation : JP. Grossein)

Jean-Pierre Grossein, 2016, « Théorie et pratique de l’interprétation dans la sociologie de Max Weber », Sociétés Politiques Comparées :

 www.fasopo.org/sites/default/files/varia1_n39.pdf.

 

 

 

30 janvier : Benoît de L’Estoile Mauss et Vânia, 1 : Relire l’Essai sur le don

Marcel Mauss : Essai sur le don,

Benoît de L’Estoile Sociologie juridique et utopie socialiste : L’Essai sur le don, de Marcel Mauss :

Lectures complémentaires : Florence Weber, introduction à L’Essai sur le don

James Career, Maussian occidentalism

13 février Benoît de L’Estoile Mauss et Vânia, 2 : Maison, domesticité et oikonomia dans une favela de Rio de Janeiro

-

 textes disponibles sur demande et sur le moodle du séminaire

Colloque associé : Gouverner les pratiques économiques/ Governing economic practicesRetour ligne manuel Paris 26-27 septembre 2016

 

 

Toute personne intéressée par le séminaire, écrire à benoit.de.l.estoile[ at] ens.fr