Violence, légitimité, politique

Cédric Moreau de Bellaing, maître de conférences ENS

S1 - 3 crédits

Ce cours propose de poursuivre l’investigation des manières dont les sciences sociales ont cherché à rendre compte, à décrire et à expliquer les phénomènes de violence dans leur rapport à l’Etat. Après un retour panoramique sur un certain nombre de textes fondateurs, il s’agira de confronter les différentes propositions de modalités d’enquête qu’ils contiennent à quelques terrains privilégiés : usage de la force par la police ; transformations de la nature des conflits armés ; émeutes et insurrections ; recours à la casse lors de moments de protestations collectives ; affrontements sur la voir publique. Une attention particulière sera portée aux processus par lesquels les acteurs légitiment le recours à la violence et, à l’inverse, le délégitiment. Le séminaire se partagera en trois parties : une série de présentations générales sur les cadres sociologiques de l’étude de la violence ; l’examen de cas empiriques à partir desquels décrire et interroger le travail de légitimation et d’illégitimation de la violence ; le retour sur des travaux originaux qui ont cherché à comprendre ces dynamiques sociales aussi bien d’un point de vue historique que d’un point de vue de sociologie de l’action en présence de leurs auteurs.

Validation : assiduité complète et exercices réguliers

12 séances de 2h

Mardi de 10h à 12h, à partir du mardi 6 décembre 2016 jusqu’au mardi 28 février 2016, salle A2, ENS Jourdan.