Sociologiser les processus de légitimation de la violence

Sociologiser les processus de légitimation de la violence : le cas du maintien de l’ordre

Cédric Moreau de Bellaing

S1 et S2, 12 ECTS

Les pratiques de maintien et de rétablissement de l’ordre font l’objet d’un regain de critiques et de controverses. A l’inverse, les discours policiers et gendarmiques pointent l’intensification des violences dont ils sont victimes. Ce séminaire prendra pour objet ces situations controversées via deux méthodes sociologiques complémentaires : l’approche éliasienne et la sociologie pragmatique. Le séminaire offrira une approche symétrique des situations de maintien et de rétablissement de l’ordre, en croisant enquêtes sur les pratiques policières, enquêtes sur les protestataires et analyse des publics devant lesquels se déroulent ces affrontements. Outre des séances introductives de cadrage, une première séquence du séminaire portera sur la perspective théorique privilégiée ; une deuxième séquence se consacrera à un travail sur des données empiriques, sur des textes, et autour d’interventions de chercheurs ; une troisième séquence, enfin, prendra la forme de l’organisation d’une journée d’études à la fin de l’année universitaire.

4 séances de 3h et 12 séances de 2H, le lundi de 14h30 à 16h30 (17h30 pour les premières séances), à partir du 11 décembre 2017, salle R2-02, campus Jourdan.