Ni guerre, ni paix - Violence, droit et politique

Dominique Linhardt, chargé de recherche CNRS

Cédric Moreau de Bellaing, maître de conférences ENS

Alexandre Rios-Bordes, post-doc EHESS

S1 et S2 – 3 crédits

Cette troisième et dernière année de séminaire mènera à son terme provisoire le travail collectif et interdisciplinaire – associant sociologues, politistes, historiens, anthropologues, juristes et philosophes – sur les situations d’indéterminations entre guerre et paix. S’appuyant sur les enseignements tirés des cas et terrains explorés jusque-là, ainsi que sur les acquis du travail de réflexion interdisciplinaire mené l’année précédente, l’enjeu est désormais de se risquer à formuler un cadre conceptuel et un répertoire d’analyse permettant d’appréhender ces configurations, passées et présentes, qui échappent à la distinction stricte entre la guerre et la paix, et de clarifier ainsi l’approche du processus contemporain déspécification de la guerre. Pour mener à bien ce travail, ce cadre conceptuel et ce répertoire, une fois déployés, seront mis à l’épreuve d’une série de cas empiriques présentés et/ou discutés par des chercheurs membres du programme de recherche (NI)².

Validation : repose généralement sur un compte-rendu de recherche et dépend des établissements d’inscription (ENS, EHESS, Dauphine, Paris 1-Panthéon-Sorbonne).

8 séances de 3h

15 novembre puis 4e mardi du mois de 14h à 17h, jusqu’au mardi 27 juin 2017, salle 8 (EHESS, 105 boulevard Raspail, salle des artistes, 75006 Paris).