Nouvelles frontières de l’anthropologie

L’humain, singulier et pluriel. Nouvelles frontières de l’anthropologie.

Cycle de conférences

Benoît de L’Estoile

S1, 3 ECTS

Ce cycle de conférences annuel s’adresse à tous les élèves, littéraires et scientifiques. Il a pour ambition de faire découvrir quelques enjeux actuels de l’anthropologie, à partir d’enquêtes, sur des terrains divers, interrogeant la diversité des façons d’être humain. Quels défis, pour une anthropologie ancrée dans les sciences sociales, se posent à ses frontières, avec les humanités, la philosophie, l’économie, la psychologie, l’art ou les études de la cognition ? Ce cycle accueillera notamment plusieurs professeurs invités à l’Ecole cette année : Niko Besnier (Amsterdam), Susana Narotzky (Barcelone), João de Pina Cabral (Kent), Cristina Toren (St Andrews).

8 séances mensuelles. Mercredi de 18h30 à 20h00.

 

Prochaines séancse :

5. 8 février, Denis Vidal (IRD, EHESS) : Les robots sont-ils des personnes commes les autres ? (salle Celan)

Denis Vidal s’est d’abord intéressé aux croyances religieuses de l’Himalaya indien, en mettant l’accent sur les manières dont se manifestait la présence des divinités dans la vie sociale des habitants. Plus récemment, il s’est intéressé à l’étude des interactions qui prennent place avec toutes sortes d’entités, identifiées, à un titre ou un autre, à des créatures artificielles (image mobiles et représentations variées de divinités, « sirènes » momifiées, figures en cires, robots, etc. ). Il travaille en collaboration avec les chercheurs du laboratoire de Robotique de Cergy-Pontoise (ETIS/CNRS/INSEA) – à la conception de créatures artificielles robotiques. Il a récemment publié Aux frontières de l’humain - Dieux, figures de cire, robots et autres artefacts (2016) et a été commissaire de l’exposition "Persona, étrangement humain" (Musée du quai Branly, 2016)
Denis Vidal a récemment publié Aux frontières de l’humain - Dieux, figures de cire, robots et autres artefacts (2016)

6. 15 mars : Christina Toren (Université de Saint Andrews, professeur invitée à l’ENS) : Is our mind historical ?

7. 19 Avril : Charles Stépanoff (Ecole pratique des Hautes études) :  « Humains et animaux : lequel a domestiqué l’autre ? »

« Charles Stépanoff étudie les modes de communication entre les humains et les non-humains, qu’il s’agisse des animaux ou des esprits. Après une thèse en anthropologie sur le chamanisme en Sibérie du sud, il a enquêté sur les relations entre éleveurs et rennes dans la taïga et collabore avec des archéologues dans l’étude des processus de domestication. »

voir Humains-non humains : ce que nous apprennent les éleveurs sibériens

Séances précédentes :

1. Mercredi 14 septembre
« Entre Nord et Sud : Industries sportives, masculinité et précarité globale" Niko Besnier, Université d’Amsterdam, professeur invité ENS

Regarder la video

ENS Ulm, salle Dussane - 17h-19h

2. Mercedi 12 oct.  : « Repenser l’économie : les valeurs du quotidien »

Susana Narotzky, Université de Barcelone, professeur invitée ENS)

 ENS Ulm. Salle Paul Celan, Ulm

3. Mercredi 23 nov. ‘Le monde comme question anthropologique’.

João de Pina Cabral, University of Kent, School of Anthropology and Conservation, professeur invité ENS

 ENS Ulm. Salle Cavaillès.

4. 11 janvier : Qu’est-ce qu’un rituel ? Des religions africaines aux danses New Age.

Michael Houseman, Directeur d’études, Ecole Pratique des Hautes Etudes

Institut des Mondes Africains, IMAf

Michael Houseman, après avoir étudié chez les Béti au Sud-Cameroun, réalise depuis plusieurs années des travaux sur les rituels New Age. Il est notamment l’auteur de Le naven ou le donner à voir : vers une théorie de l’action rituelle, 2009 (avec C. Severi).

 

titre documents joints