Carrières administratives. Les femmes dans la diplomatie française

Elsa Favier (CMH/Toulouse)
Romain Lecler (CMH/ENS)
Anton Perdoncin (CMH/ENS)

Contact : romain.lecler@ens.fr

S1 et S2 - 9 crédits

L’atelier se veut à la fois (i) une initiation empirique aux méthodes quantitatives, à travers la constitution collective d’une base de données et son traitement par les étudiants sur des thèmes variés ; et (ii) une introduction à la sociologie politique dans la continuité du cours d’introduction de 2016-2017 « Lectures en sociologie politique : Etat, administration et action publique ».

L’objet principal de l’atelier est de constituer une base de données à partir de L’annuaire diplomatique, qui recense depuis la fin du 19ème siècle l’ensemble des carrières des diplomates, année après année, ainsi qu’un certain nombre de leurs propriétés (âge, diplômes, titres, etc.). Cet annuaire se trouve aux archives du ministère des Affaires étrangères à La Courneuve, où il est disponible en accès libre.

Plusieurs séances seront organisées pour présenter l’annuaire, réfléchir aux variables pertinentes pour la base de données, puis mettre en place le masque de saisie et la méthode d’échantillonnage, mais aussi initier les étudiants aux méthodes prosopographiques et au traitement statistique des trajectoires d’un groupe professionnel.

En 2017-2018, la première année de l’atelier portera sur les femmes dans la diplomatie française depuis l’ouverture du concours des Affaires étrangères aux femmes et la réussite de Suzanne Borel en 1930 (elle ne pourra jamais partir en poste à l’étranger). Outre la constitution d’une base de données comparative hommes/femmes aux Affaires étrangères, des entretiens avec des femmes diplomates pourront être envisagés (une association « Femmes et diplomatie » a été créée en 2008).

Cet atelier est fortement conseillé aux étudiants de sciences sociales qui se spécialisent en science politique et/ou s’intéressent aux études de genre. Il est également recommandé aux étudiants qui envisagent une carrière dans l’administration ou s’intéressent aux politiques publiques.

Le cours n’implique aucun prérequis mais nécessite une assiduité tout au long de l’année et un fort investissement individuel et collectif tout au long des 12 séances.

La remise d’un compte-rendu en fin d’année sur un thème de recherche mobilisant la base de donnée entraîne la validation.

12 séances de 2h

Validation : 6 ECTS

Salle : R2-03

Jour et horaire : Lundis de 17h à 19h.

Liste des séances en 2016-2017

1. Présentation de l’atelier (9/10/17)

2. Introduction à la sociologie de l’Etat (16/10/17)

3. Introduction aux méthodes prosopographiques (6/11/17)

4. Les femmes dans la haute administration (13/11/17)

5. Codage collectif de la base de données (27/11/17)

6. Intervention de Paul Lagneau-Ymonet, François Denord, Sylvain Thine à propos de leurs travaux quantitatifs sur le champ du pouvoir et les hauts-fonctionnaires (4/12/17)

7. Intervention de Sarah Kolopp sur les nominations et le recrutement dans la haute fonction publique (15/1/18)

8. Intervention de Christian Lequesne sur la sociologie des diplomates (29/1/18)

Les 4 dernières dates de l’atelier seront fixées ultérieurement avec les étudiants.

titre documents joints