Florian Couveinhes-Matsumoto

JPEG - 4.9 Mo

Responsable du parcours « Droit » au sein du Département de Sciences Sociales de l’ENS, Florian Couveinhes-Matsumoto (florian.couveinhes@ens.fr) est Maître de conférences, membre du Centre de théorie et d’analyse du Droit (CTAD) et chercheur associé à l’Institut de Hautes Études Internationales (IHEI) (Université Panthéon-Assas). Il enseigne le Droit international, la philosophie du Droit, le Droit européen et l’histoire de la pensée juridique à l’ENS. Avec Raphaëlle Nollez-Goldbach, il assure un atelier bi-mensuel d’actualité du Droit international et des relations internationales. Avec Jean-Louis Halpérin, il dispense également un cours en ligne intitulé Regards croisés droit comparé / droit international sur la plate-forme Coursera.

Avec Raphaëlle Nollez-Goldbach, il a créé en 2014 les Journées de Droit international de l’ENSLa première a été consacrée aux Motifs juridiques et non-juridiques des jugements internationaux (Actes à paraître aux éditions Pedone en 2016), la deuxième aux Politiques des Etats à l’égard des juridictions internationales, et la troisième le sera à "l’écriture" du Droit international, c’est-à-dire à La négociation et à la rédaction des textes juridiques internationaux. Florian Couveinhes-Matsumoto participe également à la Bibliographie critique de l’Annuaire français de droit international, à la chronique des faits internationaux de la Revue générale de droit international public, et aux Grandes pages de la doctrine publiées par l’IHEI.

 

Axes de recherches :

- Démocratisation des fonctions juridiques (y compris internationales), et rôle du Droit dans une société équitable, conviviale et démocratique,

- Recherche et analyse des choix politiques et idéologiques véhiculés par les notions juridiques et mis en œuvre à travers les normes et les rapports de systèmes,

- Usage du Droit international par les Etats "émergents" (spécialement par la République populaire de Chine) et influence de celui-ci sur le corpus normatif international,

 Plus largement, ses domaines de compétence en Droit international incluent :

- le Droit relatif au recours à la force armée,

- le contentieux territorial,

- les "méga-accords" commerciaux

- la théorie du Droit international, et

- l’histoire de la pensée en Droit international.

 

Publications :

L’effectivité en droit international, préf. de D. Alland, Bruxelles, Bruylant, coll. Jus Gentium, 2014, 718 p.

Les motifs non-juridiques des jugements internationaux – Actes de la première Journée de Droit international de l’Ecole normale supérieure (co-direction avec Raphaëlle Nollez-Goldbach), à paraître aux éditions Pedone en 2016

« L’accord commercial entre l’UE et ses Etats membres d’une part, et le Pérou et la Colombie d’autre part : un révélateur de deux maladies du Droit international actuel », RGDIP, 2016, vol. 120, n°3, pp. 293-332

« La politique juridique extérieure de la République populaire de Chine », Annuaire français de relations internationales, 2016, pp. 551-565

- «  H. Kelsen - Théorie du Droit international coutumier », IHEI, Les grandes pages du Droit international,vol. II, Les sources du Droit international, à paraître aux éditions Pedone en 2016, pp. 93-171

« De la négation du Droit international à l’imposition d’un Pouvoir supranational – La constitution du Droit des gens selon Georges Burdeau », in O. Dupéré, (dir.), Constitution et Droit international – Regards croisés sur un siècle de doctrines françaises, Institut Universitaire Varennes, coll. Colloques & essais, 2016, pp. 179-299

« Les travaux préparatoires », in R. Kolb (dir.), Commentaire du Pacte de la SDN, avt-propos de M. Schmidt, Bruxelles, Bruylant, coll. Organisations internationales et relations internationales, 2015, pp. 7-78

- « De l’efficacité du respect et de la violation d’un boycott culturel : Paul Simon, Graceland et l’apartheid » (8 p.), in O. Corten, F. Dubuisson (dir.), « Culture-pop » et droit international – En musique : comme un air de droit international, Centre de droit international de l’Université Libre de Bruxelles, 5 mai 2015

« La critique des principales orientations du Conseil de sécurité par la République populaire de Chine – Eléments pour une évaluation des effets de la fin de l’hégémonie occidentale sur le droit de la paix et de la sécurité internationales », RGDIP, 2013, vol. 117, n°2, pp. 232-280

« Retour sur un classique : les plaidoiries de Paul Reuter dans l’affaire du Temple de Préah Vihéar (Cambodge c. Thaïlande) », RGDIP, 2012, vol. 116, n°2, pp. 464-472

« Georges Scelle, les ambiguïtés d’une pensée prémonitoire », Revue d’histoire des facultés de droit et de la science juridique, 2005-2006, n°25-26, pp. 339-406

 Pour une présentation plus détaillée, voir : http://floriancouveinhesmatsumoto.jimdo.com

 

info portfolio

titre documents joints