Ethnographie économique : territoires et mobilités

Ethnographie économique : territoires et mobilités

Responsable : Florence Weber (ENS)

Atelier d’initiation, 24h (jeudi 17h-19h), du 5 octobre 2017 au 22 mars 2018, ENS Jourdan, R3-46

Comment analyser, avec les outils de la science économique, de l’anthropologie de la parenté et de la sociologie politique, les processus contemporains d’aggravation des inégalités territoriales ? Cet atelier se propose de repenser l’espace habité et l’espace parcouru, les pratiques résidentielles des individus et des familles, ainsi que l’émergence et la disparition de certaines professions de soutien à la vie quotidienne (équipement, commerce, santé, services à la personne), en lien avec les politiques publiques à différentes échelles et dans différents domaines (transports, politiques sanitaires et sociales, politiques économiques). On partira de l’analyse des territoires vus d’en bas (résidents, salariés d’exécution en charge des services et des infrastructures au niveau de la commune ou du quartier) pour remonter la chaîne des réseaux informels et des niveaux officiels de la décision politique (ou de son absence) et pour analyser les processus économiques qui expliquent le développement en peau de léopard de l’espace français contemporain.

Cet atelier d’initiation à l’ethnographie économique, ouvert aux élèves de 1ère année des trois ENS, aux étudiants de PSL et aux mastériens de toutes disciplines et de tous établissements, sous réserve d’une implication personnelle forte dans la recherche collective, propose de coordonner des enquêtes ethnographiques sur des sites touchés par les évolutions récentes : des territoires ruraux en déshérence confrontés au vieillissement de leur population et à l’arrivée de nouveaux résidents ; des villes petites ou moyennes ayant subi le processus de désindustrialisation lié à la crise de 2008 ; des quartiers des zones métropolitaines en cours de valorisation ou de dévalorisation. Comme il s’agit de la première année de l’atelier, les enquêtes auront un fort caractère exploratoire. Elles partiront de l’observation des frontières entre zones attractives et zones répulsives et de l’analyse des conflits de voisinage pour réfléchir sur l’unité territoriale pertinente d’analyse des inégalités spatiales. Les étudiants seront amenés à tester un prototype de mutualisation des données ethnographiques dans le cadre d’une recherche collective.

Les premières séances seront consacrées à la présentation du cadre théorique de l’analyse des territoires et des mobilités, à partir de recherches récentes. Les participants seront ensuite invités à s’engager, éventuellement à plusieurs, dans l’élaboration d’une enquête ethnographique sur un territoire donné.

 Renseignements : florence.weber@ens.fr

Dates de l’atelier : 5 & 19 octobre, 9, 16, 23 & 30 novembre, 7 décembre 2017, 18 janvier, 1 & 15 février, 8 & 22 mars 2018