Sociologie des parlements et des parlementaires

 Anne Bellon (Paris-1)

 Julien Boelaert, (SAGE-Strasbourg)

 Damien Lecomte (Paris-1)

 Etienne Ollion, (SAGE-Strasbourg)

 À partir d’une recherche en cours à l’Assemblée nationale, cet atelier prend pour objet les parlements et ceux qui y travaillent. Il se penche donc sur la fabrique de la loi, et propose d’en explorer les différents lieux et acteurs, de la préparation en commission au vote en séance, en passant par les tractations et les ministères, le dépôt d’amendements ou le rôle des groupes parlementaires. Il propose aussi de mener l’étude « dans l’ombre de la loi », car l’activité législative n’est finalement qu’une pratique parmi bien d’autres dans ces espaces. Les parlements sont aussi des lieux où les parlementaires débattent, contestent, reçoivent, s’organisent et construisent leurs carrières. Ils sont aussi un lieu où gravitent un ensemble de personnes qui travaillent autour des législateurs, et sont autant d’artisans invisibles mais centraux (administrateurs, collaborateurs, groupes). D’autres enfin participent aussi de cette activité de manière moins directe, mais non moins essentielle. Jardiniers, huissiers, secrétaires, rédacteurs… La liste est longue de ceux qui travaillent dans ce microcosme.

 Menée à la croisée des différentes sciences sociales, l’enquête articule méthodes qualitatives (dont une ethnographie menée à l’Assemblée Nationale et des archives) et quantitatives. Ce versant est rendu possible par la construction de bases de données, comme par la collecte de données numériques relatives à l’activité parlementaire. Atelier ouvert à tous étudiants de la L3 au Doctorat.

 3/4 SÉANCES DE 2H AU PREMIER SEMESTRE, 6/8 SÉANCES DE 2H AU SECOND SEMESTRE

MERCREDI DE 17H À 19H. À PARTIR DU MERCREDI 5 octobre 2016 JUSQU’AU MERCREDI 1ER JUIN 2017, ENS JOURDAN. SALLE F.

Validation en fonction de chaque étudiant et de son projet.